Presse à imprimer

Avant de pouvoir recevoir vos albums, il y a plusieurs étapes très importantes à suivre, de la livraison des planches à la réception des livres, en passant par la maquette et l’impression des ouvrages.

Nous vous invitons à les découvrir : plongez dans les coulisses de nos bandes dessinées !

Les planches de BD

Sans les planches de BD, il n’y a pas d’albums. Logique, non ?

Les autrices et auteurs envoient leurs planches. Généralement, elles sont déjà numérisées, soit car elles ont été réalisées informatiquement, soit car elles ont été scannées.

Pour l’impression, les planches sont en CMJN (Cyan Magenta Jaune Noir)… alors qu’en version numérique, elles s’affichent en RVB (Rouge Vert Bleu).

Même si les planches ont été vérifiées par les auteurs, une première relecture s’effectue lors de cette étape.

La maquette de l’album

Maquetter un album n’est pas une mince affaire et ne peut pas être improvisée.

Chez Ant Editions, plutôt de faire avec les moyens du bord, nous préférons confier la maquette de l’album à un professionnel. Les informations nécessaires ont aussi été récupérées chez l’imprimeur : autant éviter de travailler sur de mauvais formats !

Durant ce travail, il y a un échange constant, en associant les auteurs à ce processus.

Et, une fois la maquette réalisée, une nouvelle relecture s’impose. Quelques coquilles peuvent ainsi être corrigées.

L’impression de la BD

Les fichiers mis en page sont envoyés à l’imprimeur (choisi selon nos engagements environnementaux).

Avec ces fichiers, il va nous remettre une nouvelle maquette calibrée pour l’impression… à valider. Elle s’appelle le BAT (Bon A Tirer). Une fois qu’elle est validée, il n’y a plus le moindre changement : pas le droit à l’erreur ! Autrement dit, nous sommes vraiment vigilants et vérifions une dernière fois s’il ne reste pas de coquille (généralement, c’est là où l’une d’elle nous saute aux yeux).

L’imprimeur lance l’impression une fois le BAT validé puis livre le siège d’Ant Editions. Entre 1 000 et 2 000 albums viennent remplir le garage (on peut comme les futurs milliardaires de la Silicon Valley).  Peut-être qu’un jour ces chiffres seront dépassés et que la livraison arrivera dans de réels locaux professionnels.

Il ne reste maintenant plus qu’à préparer toutes vos commandes (en savoir plus sur le traitement des commandes)… Glups !

Toutes ces étapes prennent du temps et c’est pour cela qu’un album « fini », en préventes, peut mettre un à deux mois avant d’arriver chez vous.

Même si les préventes nécessitent d’être patient, elles sont indispensables pour nous. Sans elles, il nous serait en effet difficile d’ajuster le premier tirage de l’album. Elles permettent d’avoir une trésorerie correcte et de rémunérer les autrices et les auteurs durant la phase de création des planches puis de leur verser des droits dès le premier exemplaire vendu.

Pour découvrir nos albums en préventes ou nos BD déjà sorties, visitez la boutique d’Ant Editions.

0

Ant Editions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *